Saint-Gobain : « prendre soin de son capital humain »

Médecin-conseil du groupe Saint-Gobain, Geneviève Thiaucourt explique quels sont les dispositifs mis en place par la multinationale pour former ses cadres à la santé et au bien-être au travail.

Quels sont actuellement les grands enjeux de santé pour Saint-Gobain ?

En tant que leader mondial de l’habitat, Saint-Gobain crée des espaces de vie au quotidien confortables et durables et a ainsi depuis longtemps intégré la notion de bien-être pour ses clients ; la sécurité, la santé et le bien-être de ses collaborateurs est une des valeurs fondamentales du groupe, qui est naturellement ancrée dans son ADN, ne serait-ce que par symétrie des intentions, mais également portée par l’engagement et le devoir d’exemplarité que chaque collaborateur responsable doit suivre en la matière.
Si d’une part, la sécurité reste une préoccupation et une vigilance au quotidien, il en est de même pour la santé liée aux risques professionnels dits classiques tels que l’environnement bruyant, l’exposition aux agents toxiques et aux poussières et les facteurs ergonomiques. A cela s’ajoute la prise en compte du bien-être psychologique de chaque collaborateur au travers d’un récent accord groupe sur la QVT signé en France avec l’ensemble de ses partenaires sociaux ainsi qu’un projet de programme mondial dédié à ce sujet
L’environnement de travail évolue très vite, exigeant plus d’agilité et d’autonomie ; le travail occupe une part majeure de notre vie et nous en attendons toujours plus. Si l’entreprise veut durer et faire la différence en étant toujours attractive et performante, elle doit, plus que jamais, prendre soin de son capital humain.

Vous avez un outil pour intégrer la santé dans les visites de site. Comment fonctionne-t-il ?

Le manager sait toujours bien utiliser les indicateurs et tendances en matière de sécurité dont il comprend les contours ; il est en général moins à l’aise pour appréhender le risque pour la santé dont les effets sont parfois retardés, peu visibles et mêlés aux facteurs individuels.
Pour l’aider à appréhender naturellement le volet de la santé et du bien-être, en guise d’entrée en matière lors de visite de site par exemple, il peut s’appuyer sur cinq questions systématiques et minimales :
• Quels sont les principaux risques professionnels pour la santé au sein de l’entité ?
• Quels sont les résultats de leur évaluation ?
• Pour chaque risque identifié quels sont les plans d’action mis en œuvre ?
• Les employés bénéficient-ils d’un suivi médical adapté ?
• Quel est le bilan des maladies professionnelles ?
Le responsable de l’entité doit donc être prêt systématiquement à pouvoir présenter ce bilan santé.
Par ailleurs, ce que certains appellent le dialogue « sécurité » et que Saint-Gobain nomme le SMAT est une démarche largement répandue parmi les collaborateurs s’appuyant sur l’observation, la discussion, l’analyse, l’encouragement, l’engagement convenu d’actions d’amélioration et le suivi de celles-ci entre un « smateur » et un « smaté » : le SMAT intègre le volet ergonomie et les conditions de travail, c’est un processus s’appuyant sur un standard bien connu et appliqué dans le groupe.

Vous avez décidé de lancer une formation à la santé au travail de vos managers. Pourquoi et qu’en attendez-vous ?

Nous avons construit un e-learning en interne à l’intention de nos managers afin de leur faire prendre conscience de l’importance de manager en santé et que cette réalité est accessible à tous, ne demande pas d’acquérir des connaissances techniques ou scientifiques, mais d’adopter plutôt un comportement basé sur quatre attitudes :
• Connaître les risques pour la santé
• Etre exemplaire
• Etre vigilant
• Développer une culture ouverte et engageante

Au-delà des principes de comportements et d’actions de portée générale pour chaque collaborateur, des standards et outils/systèmes permettant aux spécialistes de la santé et de la sécurité d’accompagner l’application de la politique santé , il nous a paru essentiel de sensibiliser les managers sur leur rôle, déterminant pour répondre à l’ambition de Saint-Gobain en matière de santé et bien-être.

Articles sur le même thème